*Accueillir

Depuis Octobre 2016, l’association a accueilli, et aidé à l’installation de 5 familles sur le secteur de La Tour du Pin. Nous les accompagnons au quotidien pour le logement, trouver un emploi, faire toutes les démarches nécessaires…

Le 18 Avril 2018, première rencontre avec A. Elle arrive du Cameroun avec sa petite fille. Début Juillet, elle emménage dans un appartement à La Tour du Pin.
Très rapidement, elle a trouvé un emploi à temps-plein dans l’hôtellerie.

Mi-2017, Paulina arrive d’Angola. Elle habite maintenant un logement à LaGrive, que nous avons meublé.Elle travaille. Son rêve est de pouvoir faire venir ses enfants restés en Angola…

Début 2017, Raïssa et Cedrak arrivent d’Ukraine. Ils sont installés dans un logement aux Hauts de St-Roch, à La Tour du Pin. Ils participent avec assiduité aux cours de français dispensés par la MJC de La Tour du Pin
Cedrak à un emploi à temps plein; Raïssa assure des missions d’intérim.

Novembre 2016: Jules, Cornely, et leurs 3 enfants arrivent de République Démocratique du Congo.
Logés en urgence dans une maison prêtée par des particuliers à Marlieu, ils résident maintenant aux Dauphins, à La Tour du Pin. La famille s’est agrandie depuis, avec la naissance d’une petite 4ème .
Jules a trouvé du travail.
Notre priorité, dorénavant, est de faire prendre en charge par les bonnes structures leur enfant qui souffre de graves troubles du comportement.

Octobre 2016: Joseph arrive de la république Démocratique du Congo.
il emménage dans un appartement et trouve rapidement un emploi dans une entreprise agro-alimentaire du secteur.
Depuis, il a pu passer le permis de conduire, et vient de s’installer dans une maison qu’il a acheté.
Il a entamé les démarches pour pouvoir faire venir deux de ses enfants du Congo.

D’autres familles ont été accueillies, prises en charge,et accompagnées, mais ont finalement fait le choix de s’installer hors du périmètre des Vallons du Dauphiné.
Ainsi, en Septembre 2018, Goundo arrive à la Tour du Pin. l’association l’aide ensuite à s’installer à BOURGOIN
En Mai 2018 nous accueillons en urgence une famille érythréenne sans solution de logement sur Lyon avec un enfant en bas âge et malade. Ils vont loger quelques temps chez un adhérent aux Avenières, l’association leur trouve un logement social mais la famille préfère retourner sur Lyon.