Non classé

conférence « Un toit pour tous »: Utiliser les transitions urbaines : une solution adaptée pour loger les plus vulnérables ?

En 2020, selon l’estimation de la Fondation Abbé Pierre, 300 000 hommes, femmes et enfants sont privés de domicile en France. Leur nombre a doublé depuis la dernière enquête officielle Insee de 2012. Ce phénomène d’ampleur, enjeu majeur pour nos sociétés, va immanquablement s’accentuer avec la crise sanitaire et sociale actuelle. Sur Grenoble Alpes Métropole, une Nuit de la Solidarité, réalisée le 30 janvier 2019, estimait à minima que 1757 personnes étaient privées de domicile personnel. Aujourd’hui comme hier, le défi qui consiste à loger les plus vulnérables est essentiel. Seul le développement d’une offre de logement abordable à bas-loyer permettrait d’apporter une réponse structurelle en offrant des solutions dignes et durables pour enrayer le sans-abrisme à long terme.   Toutefois, face à l’urgence et aux graves conséquences qu’entraine la privation de domicile sur les conditions de vie des personnes, des réponses publiques, reposant sur l’existant,  se développent par ailleurs. Ce 12-14 souhaite ainsi s’intéresser aux formes d’habitat intercalaire qui consistent à mobiliser des terrains ou des locaux inoccupés dans le cadre d’une transition urbaine, pour y héberger ou pour y loger temporairement des personnes vulnérables le temps de la réhabilitation des bâtiments.     Quels sont les enjeux de l’habitat intercalaire au regard de l’action publique ? Constitue-t-il une solution adaptée pour loger les plus vulnérables ?     Ce 12-14 propose un temps d’échange pour :   – Rendre visible et comprendre les solutions d’habitat intercalaire existantes pour répondre aux situations de privation de domicile – Identifier et mieux comprendre la place de cet outil au sein des politiques d’urbanisme et de lutte contre le sans-abrisme – Rendre compte de l’impact de ces projets sur les personnes
 

Invités au débat :   
GIE Ville Autrement – William Lafond – Utilisation des lieux et temps de transformation à des fins d’hébergement-logement pour les publics vulnérables – quelle vision à long terme ? – comment cela fonctionne (enjeux freins et leviers -montage de projet – dynamique partenariale) ?
Grenoble Alpes Métropole – Aurélie Duffey – Inscription des outils de l’habitat intercalaire au sein des politiques publiques de l’habitat et du foncier – Présentation des réponses existantes et mobilisée par l’action publique
Apardap – Monique Vuaillat – La place des acteurs associatifs dans ces projets – l’exemple du projet de l’Abbaye sur Grenoble
GIE Ville autrement – Méline Revellin – Dynamique partenariale et impact sur les personnes hébergées ou logées – Retour d’expériences des projets développés par le GIE Ville Autrement      
  Inscription au 12/14 du 14 septembre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s